Pour parler d'autre chose

Publié le par Lartemizia

Et pour remonter le moral en montrant de jolies choses, tant qu'on peut encore se le permettre, je vous présente deux nouveaux arrivants sur notre si jolie planète...

05_05_07_013b

Je commence par le début.
Depuis plusieurs jours déjà, ma Choupette venait quémander moultes caresses et ne se passait plus de moi. Habituellement, quand elle est prête à faire ses bébés, elle est plutôt du genre sauvage. Mais là, elle était toujours en train de réclamer cela
19_04_07_085b

Ce soir là, comme souvent j'étais seule devant mon ordi.
J'ai donc fini par placer Choupette dans un panier et le panier sur mes genoux. C'est à cette seule condition que j'ai pu continuer à travailler tranquillement, lui prodiguant quelques caresses dès que je le pouvais.
A un moment, je l'ai senti s'agiter, mais je ne m'attendais pas à cela.
19_04_07_094b

Elle venait de faire son premier chaton, là, sur mes genoux sans que je ne m'en aperçoive. J'étais, vous pouvez bien l'imaginer, toute attendrie. Je l'ai donc mitraillé.
19_04_07_097b

Et j'ai attendu fébrilement la suite qui n'a pas tardé à pointer le bout de son nez. Euh, non, pardon, pas le bout de son nez mais le bout de ses pattes. Vous saviez vous que les chatons sortaient d'abord par les pattes.
Je me suis fait la remarque que c'est comme les agneaux
19_04_07_106recb

Puis elle s'est levée, restant dans le panier.
Et c'est là que le second est sorti sans que je ne puisse le voir.
Quand elle s'est recouchée, il était là.
19_04_07_112recb

Quelques minutes après, il était déjà tout léché,
juste encore un peu humide
19_04_07_152recb

Un peu plus tard, elle s'est de nouveau occupée du premier.
19_04_07_154recb

Et enfin, un moment après,
ils étaient tous les deux en train de téter
19_04_07_157recb

J'ai attendu un moment, mais malgré son très gros ventre, elle n'en a fait que deux. J'avoue que j'étais soulagée.
19_04_07_167b

Pas facile de discerner les chatons de la masse de poils de maman. Mais eux avaient l'air de s'y complaire à déjà batifoler sur le ventre maternel.
19_04_07_168b

C'était dans la nuit du 19 avril.
Le 26, voilà à quoi ils ressemblaient.
27_04_07_005b

Un noir et un blanc, le ying et le yang
27_04_07_002b

Si petits encore, si patauds
27_04_07_001b

Mais déjà près à se défendre à la moindre approche étrangère
27_04_07_008b

Une toute petit boule de poils
27_04_07_010b

Et Choupette toujours appréciait
mes caresses sur son ventre tout doux
27_04_07_017b

27_04_07_024b

La nuit suivante, vers 4 heures du matin, je suis réveillée en sursaut par une sensation étrange. De poils viennent de me caresser le bras. J'allume et je vois Choupette avec un de ses petits dans la gueule. Elle m'apportait sa progéniture. Trop attendrie, trop embrumée de sommeil, je n'ai rien dit. Voyant cela, elle est allé chercher l'autre.
Et Suzanne m'a découvert ainsi le lendemain matin.
27_04_07_033b

Comment voulez-vous résister à ce genre de  spectacle?
27_04_07_041b

Depuis, je lui fais régulièrement réintégrer son panier,
mais ce n'est pas encore gagné.
27_04_07_049b

Nous les retrouvons le 5 mai.
Toujours ying et yang, à peine plus grands
05_05_07_001b

Mais un peu plus dégourdis et les yeux ouverts
05_05_07_008b

05_05_07_015b

05_05_07_018b

05_05_07_019b

05_05_07_022b

05_05_07_029b

05_05_07_031b

Vous aurez compris, j'ai deux magnifiques chatons à donner...

Publié dans Au jour le jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
.
<br /> <br /> Qu'est-ce qu'ils sont beau, c'est super mignon et je comprends que tu craques complétement quand elle te les ammène, même dans ton lit ;-)<br /> Ceci est donc un blog avec chat ;-)<br /> <br /> <br /> Posté par Nab, 09 mai 2007 à 15:32<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre