Paris, I

Publié le par Lartemizia

Jeudi 15 février, debout 5 heures, prêt à partir à 6 heures.
Les valises sont prêtes.
P1010018b

Les mêmes deux heures plus tard dans la gare de Nîmes.
P1010019b

Premier voyage en train pour Suzanne
P1010020b

P1010021b

Je tente de me reposer un peu
P1010025b

Suzanne y parvient très bien
Image529

Mais je suis réveillée par une cavalcade surprenante
P1010028b

Idée de Julie, jouets de Suzanne
P1010031b

P1010033b

Quand Hercule surf dans le TGV
P1010035b

Ou qu'il se défend contre les très vilains assaillants
P1010036b

Et le paysage défile; enfin, le paysage, c'est une façon de parler à l'instant de cette photo
Image530

Et les heures passent
Image531

Image532

Pour tout le monde
Image537

Image535

J'ai une soudaine envie de café. Je propose à Suzanne de m'accompagner au wagon bar pour lui en faire découvrir un peu plus.
Image538

Je dois avouer que j'ai rarement bu un café aussi mauvais, et pourtant, je suis habituée aux café instantané des machines au collège...

Sur les quais de la Gare de Lyon à Paris. Beaucoup de monde, difficile de prendre une photo
P1010040b

Nous en avons donc pris deux
P1010041b

Puis je vous passe les galères d'une ancienne parisienne qui a un peu oublié comment ça se passe.

Nous arrivons chez Luciole et enfin découvrons la merveille
Pas encore de bonnes photos, avons passé le temps à l'admirer. Demain sûrement d'autres
P1010045b

P1010064b_1

Nous abandonnons Luciole à ses microbes et à sa fièvre. Quelle guigne qu'elle soit malade le jour de notre arrivée. Nous partons donc, toutes les trois pour un petit pèlerinages sur les traces de mes années parisiennes.

Voici l'appartement que j'ai occupé pendant trois ans dans le 14°. Il ne paye pas de mine de d'extérieur, mais c'était un grand studio très clair et pas cher. Seul défaut, directement sur les voies ferrées. L'immeuble est actuellement en rénovations.
P1010050b

Nous remontons de chez Luciole à Montparnasse, un de mes quartiers pendant quelques années.
Moins d'émotions que je ne le craignais. Je montre tout cela aux filles. Suzanne s'en fou et Julie regarde sa mère avec indulgence.
Avenue du Maine, Suzanne fait une pause
P1010054b

Pour la collection "chat dans vitrine"
P1010055b

Suzanne est impressionnée par la Tour Montparnasse. Je lui fais quelques petites photos souvenir.
Jouer sur la contre plongée pour exagérer l'impression de vertige ressentie par Suzanne.
P1010058b

P1010059b

Derrière la tour, une patinoire pour l'hiver. Mais toujours la tour impressionne ...
P1010061b

P1010062b

Julie, patiente
P1010063b

Nous sommes allées boire un chocolat chaud et cappuccino au bar de "La Marine". Rien n'a changé, mais tellement plus le même charme. C'est moi qui ais changé...
Une incursion sur la rue de Rennes jusqu'à la Fnac où nous entrons. Montrer aux filles la différence de surface...
En sortant, je leur explique que mon école d'art est un peu plus en bas en direction de St Germain-des-près. Mais nous sommes bien trop fatiguées pour songer y aller. Nous remontons vers la tour. En passant sur la place, je leur indique la rue où était implanté Larousse à l'époque où j'y travaillais. Mais pas la peine de faire le détour, je sais qu'ils ont déménagé il y a pas mal d'années déjà.

Enfin, la gare et son train de banlieue, nous nous écroulons sur les banquettes, épuisées...

Publié dans Au jour le jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

. 23/11/2009 13:22



J'aime ce récit...

j'ai moi aussi fait des retours dans mon passé parisien... Avec le même entousiasme... et le même sentiment mitigé...

Et puis j'aime ton nouveau décor aussi ;-)

Tout ça me donne envie de te connaître plus...

Bises la vacancière et bises à ceux que je connais... Profite et recharge bien tes batteries surtout...


Posté par Erin, 18 février 2007 à 11:17