Loin de vous

Publié le par Lartemizia

Vous avez remarqué, je n'ai pas écris de billet depuis un bon moment. C'est parce que je me force à me tenir loin de vous, CRPE oblige... Mais là, je craque. J'ai une folle envie de vous montrer par quoi je passe en ce moment.

Perspicace comme vous l'êtes, vous aurez compris que ce qui me fait le plus souffrir, ce sont les maths. J'avais essayé de dédramatiser un peu en me disant que ce n'était que le programme de collège et je suis allée jusqu'au Bac quand même.
Je prends donc mon livre estampillé Cned (pas donné les cours du cned soit dit en passant) et je commence par le commencement.
Je me dis qu'avec le module 1, ça devrait aller comme sur des roulettes.
Je retombe en enfance quand je retrouve des histoires d'ensembles. Pas vu cela depuis l'école primaire, c'est vous dire, mais je trouve cela globalement amusant.
Mais vient la dernière page du chapitre "Dénombrement, combinatoire, logique".
En voici un extrait:
Problèmes de logique

(...)
b/La méthode du contre exemple
Exemple : La somme de deux nombres pairs est multiple de 4. Vrai ou faux? Justifier.

On peut faire quelques essais 4+8=12 ; 2+4=6. La proposition est évidement fausse mais on demande de la justifier.

Remarque préliminaire : cette proposition doit être comprise comme : "la somme de deux nombres pairs est toujours multiple de 4" et le "toujours" est implicite!
Il suffit de donner un seul cas où ce n'est pas vrai pour prouver que la proposition est fausse.
Par exemple 4+6=10 et 10 n'est pas multiple de 4. C'est fini!

Jusque là, tout va bien. J'ai tout compris! Youpi!!!!
Mais voyons la suite...

c/ Cas où une démonstration est nécessaire.

Exemple : la somme de deux nombres entiers pairs est paire. Vrai ou faux?

Cette phrase est vraie. une preuve doit être apportée, quelques exemples ne valident en aucun cas cette affirmation : c'est la preuve mathématique qui doit être écrite. Pour la preuve, nous utilisons la propriété suivante : un nombre entier N est pair si et seulement s'il existe un entier p tel que N=2p.
Soit un nombre entier pair N, il existe un entier p tel que N1=2p.
Soit un nombre entier pair N2, il existe un entier q tel que N2=2q.
N1+N2=2p+2q=2(p+q)
N1+N2 est donc un nombre pair.

Quand j'ai lu ça pour la première fois, j'ai fait OUF!!!! Et n'ai rien compris.
J'y suis retourné plusieurs fois et suis tombée sur quelqu'un qui a su m'expliquer. Donc, je crois que j'ai enfin compris. Mais de là à faire la même chose... Il me faudra du temps et beaucoup d'exercices pour me réhabituer à l'esprit mathématique.

Là ou j'ai failli perdre pied, c'était un soir où je me suis coltiné problèmes après problèmes. Je vous raconte :

Combien de chiffres faudra-t-il pour numéroter toutes les pages d'un livre de 350 pages?
Quel sera le chiffre le plus utilisé?
Quel sera le chiffre le moins utilisé?

Face à mon incapacité totale à savoir même comment m'y prendre, je vais voir le corrigé. Il fait une page entière! A force de l'étudier, je fini par comprendre. Je me fais un autre exercice du même acabit et m'en sors à peu près correctement. Je reprends donc des forces en même temps que du courage et j'attaque la suite.

Trouver tous les nombres naturels impairs de trois chiffres divisibles par 5 et 9.

Rebelote. Le temps passer sur le corrigé pour tenter d'y comprendre quelque chose, puis de l'assimilé est invraisemblable.
Mais je continu:

Un nombre naturel est divisible par 3 si et seulement si la "somme de ses chiffres" est multiple de 3. Prouver la validité de ce critère pour un nombre à trois chiffres.

Là, après lecture du corrigé (une demi page encore), je laisse tomber. Je n'ai trouvé personne encore qui soit capable de m'expliquer le corrigé.
Je passe à l'exercice suivant:

Déterminer tous les nombres de trois chiffres abc non multiples de 10 qui vérifient les conditions suivantes : le chiffre des dizaines est quadruple de celui des unités et en retranchant à abc le nombre 297, on obtient le nombre écrit à l'envers cba.

Je peux vous l'avouer? Je trouve ces exercices complètement con. Vous savez, le coté prise de tête, rien que pour le plaisir...
Et cette sensation de me taper la tête contre un mur à chaque nouvel exo... Je tape, je gratte, je cherche, je découvre une porte, je cherche la clé, je trouve la clé, j'ouvre la porte, je respire et.... je tape de nouveau sur un mur. C'est fatigant à la fin ...

Alors, j'ai laissé tombé pour le moment et suis passé au français. La grammaire
c'est vachement plus excitant vous ne trouvez pas?
Quand je me souviens que je me prenais la tête l'année dernière avec des problèmes d'esthétique. C'est rude la régression!

Je suppose que certain me diront que ces exercices sont d'une simplicité à faire pleurer. Moi, je ne pleure pas pour ça... Définitivement, je n'ai pas l'esprit logique! Qu'on se le dise!!!! Et je souffre, je souffre, je souffre.
Je crois que je vais passer au chapitre suivant et peut être que je reviendrais là dessus plus tard...

Je lance un jeu. Qui qu'est capable de me donner les réponses?
Mais attention, pas seulement des chiffres ou des nombres. Je veux le raisonnement entier. Une demi page pour chaque exercice, au moins !!!
Et si je trouve une bonne âme capable de me faire rentrer ça dans le crane pour pas cher, ça m'arrangerait. Suis pas certaine de trouver cela dans le coin et je doute de la praticité d'internet pour les leçons de maths....

Publié dans Au jour le jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
.
<br /> <br /> besoin d'aide<br /> <br /> <br /> Je suis en quatrième et je dois justifier que la somme de deux nombres pairs est toujours un nombre pair. Hélas je n'ai pas vraiment compris ton explication :<br /> Pour la preuve, nous utilisons la propriété suivante : un nombre entier N est pair si et seulement s'il existe un entier p tel que N=2p.<br /> Soit un nombre entier pair N, il existe un entier p tel que N1=2p.<br /> Soit un nombre entier pair N2, il existe un entier q tel que N2=2q.<br /> N1+N2=2p+2q=2(p+q)<br /> N1+N2 est donc un nombre pair.<br /> <br /> Donc si tu avais une solution plus simple (parce-que les maths ne sont pas vraiment mon fort) pourrais-tu m'envoyer un mail. Ce n'est pas grave si tu ne le fait pas...je me débrouillerais mais si<br /> tu le fais je te remercie d'avance :)<br /> <br /> <br /> Posté par de passage, 13 mai 2007 à 15:57<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
.
<br /> <br /> la logique<br /> <br /> <br /> bon, je suis confrontée aux mêmes problèmes, exactement. je me suis inscrite au CNED l'annéedernière et faute de temsp, je n'ai pas pu préparer le concours de paris. mais j'ai bien l'intention de<br /> la passer... un jour. en attendant je suis avocat...<br /> pour ce qui est des exercices de logique, j'en suis au même stade que toi.<br /> donc j'en conclus que si je parviens à indentifier la raison pour laquelle je ne sais pas par quel bout prendre le problème j'aurais accompli un grand pas. il s'agit donc d'acquérir des réflexes.<br /> je vais m'y employer et dès que ça entre je te l'explique.<br /> ce sera une motivation.<br /> Comme on dit: "ce qui s'explique clairement..."<br /> donc à bientôt.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
.
<br /> <br /> Dans la même galère!<br /> <br /> <br /> Comme je te comprends! Et oui, moi aussi je prépare le CRPE et c'est d'ailleurs en faisant des recherches que j'ai trouvé ton site.<br /> Tout d'abord félicitations pour ton sérieux et ta persévérance!Car, si je préfère les tableaux de Matisse aux exos de maths (il y a mat dans les 2),il suffit de prendre tout ça comme un jeu.<br /> Allez, on y va:<br /> abc est un nombre à 3 chiffres non multiple de 10. Tu seras donc d'accord avec moi pour conclure qu'il ne peut se terminer ni par 0, ni par 5?<br /> Bien, on sait que 4b = c (donnée de l'ennoncé) donc b est forcément multiple de 4 (sinon c n'est pas un nombre entier!) b peut donc être égal soit à 8 soit à 4. Auquel cas c sera égal soit à 4<br /> soit à 1. Tu es tjrs là? Si tu n'est pas sure de ce que j'avance, vas-y, essaie avec d'autres chiffres... C bon? A partir de là, c'est rapide! on sait que abc-297=cba, tu n'as plus qu'à poser 2<br /> additions à trous (c dans tes cordes?)pour voir si ça fonctionne! c.a.d. a84-297=48a et a41-297=14a....................................ALORS?<br /> à toi de trouver le résultat, au final il ne devrait y en avoir qu'un!<br /> <br /> <br /> Posté par LN, 04 janvier 2007 à 23:27<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
.
<br /> <br /> He je vois, je vais te chercher un prof de math très sympa qui a un très joli blog et qui est très gentil. J'espère qu'il pourra te donner quelques tuyaux. Sinon, les profs de math de tes filles,<br /> ils sont comment : gentils, approchables ? On sait jamais, ils pourraient t'aider eux aussi.<br /> <br /> <br /> Posté par akynou/racontars, 16 novembre 2006 à 22:29<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
.
<br /> <br /> Pour les prises de têtes et les explications de maths à quelqu'un de pas logique ni rationnel<br /> j'ai déja essayé avec Fred<br /> c'était pas gagné d'avance avec la miss<br /> Elle a eu finalement 8, je crois<br /> Si tu as des questions tu peux toujours m'en parler<br /> Dans ce genre d'exercice il faut comprendre que 345=3 x 100 + 4 x 10 +5<br /> Pareil pour abc = a x 100 + b x 10 + c<br /> N'hésite pas si tu as des questions<br /> Bisous<br /> <br /> <br /> Posté par domi, 16 novembre 2006 à 23:00<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre