5 jours et demi, suite

Publié le par Lartemizia

Nous voici donc à l'aube du quatrième jour (en comptant la demi journée de samedi).  Quand je dis "aube" c'est un bien grand mot puisque les réveils s'échelonnent au long de la matinée. En fin de matinée, tout le monde est enfin près, mais nous nous apercevons qu'il est trop tard pour aller jusqu'à Montardier à pied avant l'heure de la fermeture (nous ne sommes pas certains quelle ouvre l'après-midi). Et comme il n'y a plus rien à manger, il y a urgence. Serge nous charge donc tous dans son gros 4x4. Comme nous devons revenir le soir, seuls quelques sacs à dos sont emportés (pour l'eau et charger la nourriture). 13 dans le même véhicule, ce n'est pas très réglementaire mais bien amusant. Une fois la razzia faite dans cette toute petite épicerie (6 repas pour 10 personnes, facile de compter : 60 repas à prévoir...) nous prenons un sentier à travers le causse de Blandas. Le temps n'est pas au beau, les pulls et vêtements imperméables sont de rigueur.

Hélène a oublié quelque chose, nous l'attendons quelques minutes.
J'en profite pour croquer ce magnifique chêne.
le_gros_ch_ne___Montardier

P1010088b
J'aime cette langue de nuages qui passe la montagne.

P1010092b
Le paysage est assez monotone.

Mais le sentier tranquille
P1010095b

Je me retourne et
aperçois au loin le château très kitsch de Montardier
P1010097b

Un arbrisseau mort dont la forme et la couleur me plaît
P1010098b

Chardon bleu, petites fleurs jaunes,
rares couleurs dans ce paysage monochrome
P1010099b

La pluie arrive, l'heure du repas aussi. J'ai la chance de trouver un groupe d'arbres suffisamment épais pour nous protéger.
P1010103b

Les enfants s'amusent d'un rien
P1010106b

Hélène et Fred font pull commun
P1010107b

Nous repartons, il ne pleut plus. Toujours le même paysage
P1010115b

Une pause
P1010116b

Au passage de clôture, Marc aperçoit mon appareil et ne peut s'empêcher de faire le pitre
P1010121b

En chemin, une pause sous le soleil brièvement apparut. Le paysage entre les arbustes me plaît. Nous verrons apparaître le château quelques minutes après.
du_cot__du_chateau_d_assas

Nous approchons du château d'Assas
P1010119b

Qui, de près, n'a de château que le nom.
Propriétés privée, impossible de visiter
P1010120b

Et toujours le même paysage, sauvage et rude.
J'aime cette monotonie
P1010123b

J'aime aussi cette couleur éclatante, presque surnaturelle
P1010125b

Nous sommes de retour à Blandas dans le vent, un peu froid. Sommes-nous réellement au mois d'août?
Soulagement de dormir à l'abri.
Soirée festive, nous partageons le repas de notre hôte. Couchés tard, grands comme petits, le réveil n'est une fois de plus pas très matinal. Mais la lumière est bien plus agréable.
Pendant que tout le monde se prépare, j'ai le temps de croquer le paysage. Les enfants m'entourent.
Je ne suis pas très satisfaite, il est un peu fouillis.
Le vent me bouscule, je n'arrive même plus à écrire correctement.
vue_de_Blandas

P1010126b

Départ avec deux enfants en plus et des charges en moins. Serge doit nous rejoindre le soir
avec le reste des paquetages à Navacelle.

Méditation devant l'eau si rare en ces lieux
P1010128b

De nouveau le cirque que nous abordons par un autre coté.
P1010132b

La route que nous prendrons le lendemain pour remonter
P1010133b

D'un causse à l'autre, presque au dessus du vide
P1010134b

Je me retourne, le sentier est pierreux et un peu glissant.
Déjà il fait chaud
P1010135b

Un autre point de vue
P1010136b

Je profite d'une pause à l'ombre pour prendre une série de photos
montage_138_139

Chacun profite de cette pause presque fraîche
montage_140_141

Falaise impressionnante quand on passe en dessous
P1010143b

Plus bas encore
montage_144_145_146

Nous arrivons enfin tout en bas, au frais. Résurgence de la Vis, un moulin qui fonctionnait encore au début du 20°s.
P1010149b

Le sentier est depuis un moment beaucoup plus bucolique
P1010151b

Tout le monde se pose
P1010152b

Yo et Manuel
P1010154b

Les cascades appellent à la rêverie
P1010155b

P1010160b

Je suis tellement habituée à mon sac à dos
que j'en oublie de le poser
P1010161b

Je m'installe quand même pour réaliser un croquis rapide. Mais je n'ai pas le temps de le terminer, on m'appelle pour le repas
croquis_moulin

P1010162b

Après le repas, j'ai juste le temps d'esquisser une petite aquarelle.
J'ai un peu perdu l'habitude. Et comment rendre la transparence de l'eau?
Tony m'observe tout au long et je lui explique ce que je fais. J'aime ces moments...
aquarelle_du_moulin

Je relève la tête, que le ciel est loin ...
P1010168b

P1010159b

La jolie Laure
P1010165b

Nous repartons le long de la Vis. Un arbre retient mon attention. Comme c'est surprenant ;-)
P1010171b

Une trouée dans les frondaisons
P1010173b

La fraîcheur de l'eau (et oui toujours 13 ou 14°)
P1010174b

Le sentier remonte à nouveau.
J'étais bien pourtant le long du cours d'eau.
P1010177b

J'ai un mal fou à retenir les enfants qui en seraient presque à courir pour être plus vite
dans la fraîcheur de la cascade qu'ils aiment tant.
Nous voilà à nouveau au frais.
Je ne résiste pas au charme des frondaisons.
P1010178b

Les enfants se baignent au pied de la cascade. Je reste plus haut pour garder les sacs. Je me baigne un peu. L'eau me saisie mais rafraîchie si bien de toute cette transpiration.
Le soir vient, nous attendons Serge et le ravitaillement. Il est en retard, les enfants ont faim, les adultes s'occupent.
montage_fred_h_l_ne
La première photo avec flash, Fred est surpris.
A la deuxième, il l'attend.

Je fais observer le ciel à Yo
P1010179b

Repas convivial sur la table en pierre. Les enfants ne tardent pas à se coucher. Tient, ils s'endorment plus vite que le premier soir? L'équipe est rodée maintenant, la nuit est calme...

J'observe la lumière du matin du fond de mon sac de couchage
P1010185b

Tendresse câline
P1010187b

Maintenant, il faut remonter sur le Larzac. Comme nous avons déjà pris le GR à l'aller, il ne nous reste plus que la route. Mais la pente est plus douce. Elle permet d'avancer d'un bon pas.
Nous voyons le cirque s'éloigner peu à peu
P1010188b

En 1 le départ, en 2 la traversée du village, en trois la route
P1010190b

P1010193b

Après le passage d'une crête, nous perdons le cirque de vue pour nous plonger au dessus du sentier emprunté quelques jours plus tôt
montage_194_195

En une heure les premiers sont déjà sur la causse.
Je ne suis pas peu fière d'en faire partie, moi qui ne suis pas bonne marcheuse ;-)
P1010197b

Après la baignade de la veille, j'ai abandonnée la tresse qui commençait à me peser. Le vent joue dans mes cheveux, il me faudra les discipliner pour la suite de la marche. Pas agréable de marcher avec des cheveux dans la bouche.
P1010201b

Repas au soleil qui ne chauffe pas trop, le vent est bien présent.
Passage par le point de vue aménagé au dessus du cirque.
montage_203_204
Je me suis à nouveau amusée à tracer notre parcours sur ce montage photo un peu acrobatique.

La suite du trajet manque de charme. Nous espérions emprunter un sentier tracé sur la carte mais impossible à trouver. Il nous faut suivre la route jusqu'à St Maurrice. Heureusement, les bavardages occupent l'esprit.
Manuel me faire rire avec les dialogues de je ne sais plus quel film qu'il a retenu par coeur (c'est bien le fils de sont père).

Enfin St Maurrice !!!
Fred, Hélène et Florian font une petite pause avant d'aller chercher les voitures au Rancas (une bonne heure de marche).
P1010205b

J'ai la chance de pouvoir rester garder les sacs et le reste de la troupe, j'en ai un peu marre. Je crois que je ne suis pas la seule
P1010206b

Et les deux jeunes amoureux savourent leurs dernières minutes ensembles. Marc rentre à Paris, Laure à Blandas...
P1010207b

Publié dans Au jour le jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article