L'après urgences

Publié le par Lartemizia

L'urgentiste m'avait dit de téléphoner pour prendre rendez-vous avec un gastro-entérologue. Vite dit...
J'appelle lundi après midi, le matin, je dormais. Nous en avons deux à Ganges qui viennent de Montpellier. Ils montent régulièrement mais pas assez souvent, vous allez voir.
Premier coup de fil au secrétariat du Dr B, une voix agréable et même polie me répond :  « Désolée, nous n'avons pas de place avant très longtemps mais essayer le docteur V et rappelez-moi si ce n'est pas possible, j'essayerais de vous glisser entre deux. » Elle me donne même le numéro.
J'appelle le secrétariat du Dr V et ré explique, avec ma voix pâteuse de pas encore totalement sortie du coltar que j'étais aux urgences samedi et que l'on m'a dit qu'il fallait que je voie un gastro très rapidement. La voix ce coup-ci n'a pas le même ton, il a déjà un petit quelque chose de la poissonnière qui m'informe que le premier rendez-vous possible est pour le 27 avril. Je me permets donc d'insister légèrement en lui expliquant que c'est urgent. Que n'avais-je pas osé faire? C'est tout juste si je ne me fais pas engueuler. Entendant cela, je lui dis : « d'accord, vous n'avez pas de place, au revoir madame ! » « Mais non! Mais laissez-moi finir ma phrase madame !! J'allais vous dire que je vais essayer de joindre le Dr pour lui demander si elle veut bien vous caser quelque part. Donnez-moi votre numéro, je vous rappelle. » Que faire d'autre que d'obtempéré ? J’ai vraiment besoin de voir un gastro. Et puis j'attends .......
Plus tard dans l'après midi, je rappelle le premier numéro et lui raconte. Je soupçonne la secrétaire de ne même pas essayer de contacter sa patronne.  Elle me conseille d'attendre encore un peu, au cas où elle n'aurait pas encore réussi à la joindre. J'ai des doutes, mais que faire d'autre?
Un peu plus tard, mon généraliste m'appelle pour prendre des nouvelles. Je lui raconte donc, et en insistant un peu, il finit par me proposer d'appeler lui-même. Je me dis que c'est bon, de médecin à médecin ils devraient s'entendrent.... Il me rappelle un moment après et m'informe que c'est encore pire. On ne lui a pas proposé avant fin mai. Génial!!!!
Je rappelle donc au premier numéro et je tombe sur une autre dame charmante mais qui m'explique que pour le lendemain, le docteur B a déjà 17 consultations pour l'après-midi et qu'elle ne peut décemment pas lui en ajouter une autre. Elle n'est déjà pas certaine qu'il aura le temps de tout faire. Il me reste deux solutions : retourner aux urgences mardi après-midi, qui lui demanderont de passer en abandonnant ses visites ou bien de prendre rendez-vous à Montpellier. J'ai longuement hésité. Je ne suis pas chaude pour retourner aux urgences, sans la garantie de voir le spécialiste en plus.  Je vais donc aller à Montpellier jeudi, rendez-vous  à 8h (juste une heure et demie de route, Youpi !!!!)

La suite au prochain épisode  ;-)

Publié dans Au jour le jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

akynou 10/08/2009 01:06

Ma pauvre. On est de tout coeur avec toi. Je t'embrasse.Lou sera la semaine prochaine du côté d'Ales. Elle ne peux pas vous appeler, don forfait est fini et je n'arrive pas à le proroger. Mais je te donnerai son numéro de tel.Encore plein de bises et de courage pour toi.
Posté par akynou, 10 avril 2008 à 12:24

luciole 10/08/2009 01:05

J'espère que tout cela apportera une réponse claire au moins et que ce que tu as n'est pas grave. Tiens nous au courant surtout ! Gros bisous et bon courage !
Posté par luciole, 08 avril 2008 à 21:32