La suite

Publié le par Lartemizia

Bon, je sais, je ne suis pas raisonnable. J'avais tellement envie de presque finir mon site que j'ai travaillé jusqu'à 6h15 du matin sans vraiment m'en rendre compte. Les filles se levaient 15 minutes après, il n'était donc plus temps d'aller me coucher. Le petit déjeuner en commun m'a ragaillardie et je ne me sentais pas des 24 heures sans dormir jusqu'à ce que ... je tombe. Quand les yeux ne sont plus véritablement en face des trous et que le cerveau ne veux plus enregistrer quelque information que ce soit, on se dit qu'il est peut-être temps d'aller s'allonger. Et qu'est-ce que mon lit est bon ....
Alors, tout ça pour ça :
http://www.loeilduvivant.com

J'ai rajouté pleins de pages derrières la dénomination "Et les autres". Pages où j'ai mis une partie de mon travail artistique. A ce propos, David m'incite à me demander si cet "Et les autres" ça met bien en valeur ce qui se cache derrière... Mais là, j'ai trop la tête dans le guidon pour avoir une opinion. Vous en avez une vous?

Publié dans Photographies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

andrem 19/07/2009 00:35

le résumé de moi
Je suis plus Lot que Tarn, plus Dordogne que Garonne, plus Bordeaux que Toulouse, plus Mende que Millau, plus Montaigne que Troubadour, plus Grave que Molasse, plus Calcaire que Basalte.Ce qui ne m'empêche pas d'aimer Nougaro, les Grands Viaducs et les gants, les volcans de toutes obédiences, le fromage de brebis sec ou persillé, la vue sur le Ventoux depuis l'Aigoual, et de préférer Clermont l'Hérault à Clermont-Ferrand.Vas comprendre.
Posté par andrem, 18 septembre 2008 à 11:13

andrem 19/07/2009 00:27

promenades
Il y a ainsi des trous noirs dans ce qu'on croit connaître. Je te l'aid éjà dit, Gaillac a plutôt un lieu de passage, une étape, un repas (toujours fastueux), mais jamais une promenade. Gaillac et la région, entre Montauban et Revel, en passant par Nègrepelisse dont seul le nom est une invitation. Alors que mon quadrilatère Nord, je l'ai arpenté en tous sens.Bon, d'accord, comme tout le monde je me suis émerveillé à Albi, et comme peu de gens, j'ai villégiaturé à Carmaux. Mais voilà, il y a là une sorte de trou noir, d'étoile éteinte qui ne demande qu'à s'allumer, et que mes zigues et mes zagues n'ont jamais réussi à pénétrer durablement.Tu as raison en tout cas, ce ne sera jamais l'été, aux horizons plombés ou surpeuplés, mais au détour d'un février lumineux, d'un novembre masqué, d'un juin primesautier, que j'irai.Bonne journée, Alix, pour de nouvelles aventures.
Posté par andrem, 18 septembre 2008 à 11:03

andrem 19/07/2009 00:27

Souvenirs et visions
J'ai un faible pour tes architextures de près. Mais l'ensemble de ta série sur les constructions, de près ou de loin, me fait trémousser sur ma chaise.J'ai vu toutes ces choses, et j'en ai caressé plusieurs, le rugueux de la pierre calcaire, le lisse de la brique, le soyeux du galet. Mais question identification, zéro. Impossible d'émettre la moindre hypothèse nominative. Comme si, miracle de ton travail, l'image échappait au modèle et lui ôtait toute réalité, la sortait de ses trois dimensions pour la réduire à deux et ne laisser que le souvenir d'un toucher sur la paume.Mais je soupçonne que tout provient du Rouergue et du Quercy, mes zones de terrains battus, de Sauveterre-de-R à Saint-Cirq-L, de Conques à Cordes-sur-C. Un grand quadrilatère de merveilles. Sans parler des eaux, des forêts et des falaises, des plateaux et des vallons, de Champollion et de Jean Jaurès.Me trompje?
Posté par andrem, 17 septembre 2008 à 17:08

andrem 19/07/2009 00:26

Pourquoi donc? Sautet aimait-il à ce point la choucroute? Grave question existentielle.Je révise, je révise. Tes paysages ne sont pas toujours sages, et je supprime le trait de désunion. J'aime bien, justement, qu'ils ne soient pas sages, et qu'une raffinerie apparaisse derrière la jolie plage, et que le blizzard souffle sur les pentes de l'Aigoual.Je ne m'habitue pas à l'Archi-texture. La confrontation est jolie, mais bon, est-ce vraiment une bonne accroche? N'étant pas un professionel de la profession, je ne me permettrais pas de me prononcer, je ne donne que mes réflexes de pauvre lecteur pervers. Et que trouver d'autres? Peut-être là aussi, juste enlever le tiret.Je crois que le contenu ne répond pas exactement à ce calembour. La recherche de l'abstraction à travers des images de bâtiments et construction, cadrées comme il convient, a été au temps où je photografeusais, un de mes violons secrets. J'ai l'impression que c'est un peu ce que tu cherches dans ton travail sur ce thème et que tu as traduit par le suffixe luciolien de texture.Alors soit. Au diable mes zétadam.Tu as raison aussi, le carré devrait devenir 4x4, catxcat en quelque sorte, je n'avais pas bien révisé avec mon 3x3. Alors, "velechkonn" mes zizanies.En phonétique persane, cela signifie laisse béton.Bonne journée, Alix.
Posté par andrem, 17 septembre 2008 à 11:52

mafdét 19/07/2009 00:25

En lisant vos reactions à tout cela, Madame Alixire (et en relisant Luciole et sa notion de voyage), voici une autre proposition qui fait un amalgame de ce que vous aimez chez Luciole, et de ce que vous avez aimé dans la proposition du MAFDéT : "Part-en-vergure" ou même : "PArt-en-vergure" - Enfin....... Les idées ne manque toujours pas.....!!
Posté par Le MAFDéT, 16 septembre 2008 à 19:07