Besoin de vous tous !!!

Publié le par Lartemizia

J'ai participé au concours photo de Fnaclive "Qui êtes-vous" sur internet.
J'avais essayé, moi qui réalise tellement d'autoportraits depuis si longtemps, de trouver une cohérence dans les trois photos que je propose, à savoir, le jeu sur l'ombre et la lumière.

Mais voilà, je viens d'y faire un tour et je suis abasourdie par la quantité des participants et par la banalité, voire le hors sujet de nombre de photos. Il y en a de bonnes, mais il faut les chercher. Je me retrouve donc totalement noyée dans la masse.
Et là où j'ai besoin de vous, si vous avez le temps, c'est d'aller jeter un coup d'oeil à tout ça et de voter pour moi si mes photos vous plaisent.

Pour me trouver, je suis Galerie C, 3° partie, page 11 ou plus simplement  allez là :

http://www.fnaclive.com/galeries/internautes/concours-qui-etes-vous-galerie-c-3eme-partie?page=11#

Merci d'avance.

Publié dans Photographies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Raser les murs.<br /> Je suis revenu sur tes trois photos, juste pour voir si j'avais bien vu.J'avais bien vu. Ta photo coupée en deux me ravit. Un profil d'égyptienne au regard de surface de la mer, perdu dans l'infini, et une face qui est pile à côté, me passe au ras du lobe de l'oreille pour aller retrouver l'horizon. Simultanés, les deux regards, et pourtant, à la différence de Picasso où les poses et les regards sautent de l'un à l'autre comme saisis de la danse de Saint-Guy, les deux tiens sont tendus et immobiles, ne regardent pas au même endroit, et pourtant se rejoignent au fond de la perspective qui est derrière le photographe, ou devant si l'on pense au miroir.Un miroir, damned. Quatre regards du coup, et deux horizons qui se tournent le dos, le mien qui regarde en étant non regardé, le tien qui regarde sans me voir.Et je n'écrirai pas sur les cheveux, hein, qui luisent comme une menace dans le coin, étrangement séparés de la tête, Gorgone pétrifiante pour le meilleur. Un capilliculteur qui s'aventurerait chez les Colmantes deviendrait fou façon Raymond Devos, et friserait le ridicule. Un chercheur d'or qui tomberait sur une montagne de platine en ayant oublié ses outils.Demande à Laure, Luce, Garance, pour prendre seulement des exemples au hasard, et j'ai passé les meilleurs, comme ils sont capables de prendre une vie à eux, oublieux de la tête qui les pense.<br /> Posté par andrem, 29 septembre 2008 à 16:37
Répondre
J
J'ai nojectivement, Genial. essai cependant de gommer la parti ombre, cela pourrait devenir un masque doré comme sur la mignature.<br /> Posté par jeanpadupe, 24 septembre 2008 à 16:29
Répondre
A
euron<br /> Je préfère les jeux de mots à deux balles. Mais tout augmente. Le boulo devient boulon (sinon vice), le métro devient neutron, et l'objectif devient onjection.Où s'arrêtera-t'ob?<br /> Posté par andrem, 24 septembre 2008 à 13:22
Répondre
A
Bien, génial<br /> Génial le visage coupé en deuxBien les rayures, j'ai une petite préférence pour les rayures arrondies qui t'encerclent.Non. Je n'ai pas mis génial partout parce que je suis objectif, moi madame.<br /> Posté par andrem, 23 septembre 2008 à 22:30
Répondre