Que se passe t-il quand le temps passe?

Publié le par Lartemizia

Il s'en passe des choses dans la vie... Pour preuve le 10 janvier, date de mon dernier post, j'étais encore sur un petit nuage de félicité. Depuis, le nuage a crevé et je me suis méchamment rétamé. Enfin, je reconnais que je commence à avoir de l'entraînement et que je sais me rétablir de plus en plus vite. Mais, j'avoue, j'en ai quand même un peu ras-le-bol !!! A quand la vraie, la belle, la longue histoire d'amour??? A force de me tromper, je vais finir par ne plus y croire, moi !!!

Je dis cela, mais je retomberais encore dans le panneau, simplement il me faudra choisir le bon ou le moins mauvais. Parce que, même si ça fait souvent mal, c'est quand même bien bon de sentir son petit palpitant battre la chamade. On se sent vivant, non?

Une de mes techniques pour rebondir, c'est de me plonger dans le boulot. Et là, j'ai de quoi faire. Non, non, pas ces fichus concours. ça, c'est fini !!! Je ne veux plus en entendre parler. Parce que si l'éduc nat ne veux pas de moi, je ne veux plus d'elle non plus!!! Quelques heures hebdomadaires pour compléter la marmite et basta! Je n'ai pas envie de perdre toute mon énergie pour ça. Je dois la garder pour mon travail de création. Alors, quitte a être dans la précarité, je préfère encore que cela soit pour la bonne cause, c'est à dire ma passion!!!

A propos de passion, je ne sais pas si j'ai parlé dans ces pages de mon expo au Musée des Beaux Arts de Gaillac qui se tiendra en juin prochain. Cela fait plus d'un an qu'elle est programmée, et maintenant, ça se précise. Je suis allée voir le chef du patrimoine de la ville la semaine dernière. J'avais un peu le trac j'avoue. L'entrevue s'est hyper bien passé. Il accepte tous mes projets, et pourtant il y en a quelques uns qui sortent du territoire artistique habituel pour entrer dans celui de l'art dit contemporain.  Territoire qu'il ne maîtrise pas du tout, conservateur oblige... Cerise, (grosse cerise même) sur le gâteau, il finance mes tirages photos!!! Je n'aurais pas eu les moyens sinon. Et exposer des belles photos avec des tirages de merde, ça ne vaut pas le coup.
Il y aura donc dans ce lieu magnifique, 17 photos en moyen ou grand format, deux panneaux de 36 photos chacun de petit format, deux sculptures, deux installations avec photos, une installation vidéo et une installation de Land-Art dans le parc du château. Pas mal non?

Pour vous donner une petite idée du lieu, voici une des deux salles voûtés, les plus intéressantes plastiquement. J'y ai déjà vue une expo photo et les murs de brique dialoguent vraiment bien avec les images. Sur les panneaux noir, je prévois les 36 images carrées placées elles même dans des cadres carrés de couleur blanche histoire de contraster.

23_02_09_267_2b

Et là, c'est l'allée du parc que j'ai choisie pour l'installation. Mais je n'ai pas envie d'en dire plus pour le moment.
23_02_09_246b

Et quand je ne travaille pas pour l'expo, je travaille sur mon site. Il était déjà pas mal, mais comme je le considère comme une vitrine qui doit être prête pour l'expo, je devais y apporter des améliorations. David m'a beaucoup aidé à éliminer des photos, il y en avait beaucoup trop. J'ai également modifié l'organisation générale du site, avec deux grands axes : d'un coté, les photos; de l'autre le travail plastique avec sculpture, installations et autres expérimentations. Tout cela demande du temps (mais j'en ai pas mal) et de la concentration (ça me permet de penser à autre chose). Je fais mon possible pour qu'il n'y ait pas de bug, mais si vous en voyez un laissez moi un message. Parce que je suis certaine que la curiosité va vous pousser à y aller faire un petit tour, non? Allez, soyez chic...

Bon, et pour le habitués de ce blog, une petite vidéo. C'est un sujet qui me tiens à coeur depuis pas mal d'années déjà, mais jamais je n'avais aboutie l'idée. Elle est au niveau de l'ébauche sur ce blog depuis... des lustres (album "vers le flou"). C'est bien une expo pour ça, ça oblige à se bouger les fesses. Enfin, je parle pour moi, parce que des idées je n'en manque guère, mais des réalisations, il n'y en avait pas tant que ça. Il faut dire à ma décharge qu'avec les concours, de n'avais pas la tête dispo.
Maintenant, j'ai en plus un coach metteur en scène du nom de David. Oui, c'est toujours le même. Nos relations ne sont plus du même ordre mais nous restons très proches. C'est quand même lui qui connaît, comprend le mieux mon travail artistique. Il sait me soutenir et m'encourager quand je doute, m'épauler quand j'ai le trac, défendre mes intérêts quand je ne sais pas le faire et m'engueuler quand je ralentis. Un coach parfait je vous dis. Et comme metteur en scène, il n'est pas mal non plus. Je ne m'en sortirais pas aussi bien sans lui, pour préparer cette expo. Je n'ai aucune expérience en la matière, lui beaucoup. Il était quand même responsable d'un centre d'art contemporain qu'il avait créé. Mais ceci est une longue histoire...

 

Publié dans Mon travail artistique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lartemizia 18/07/2009 23:32

Des dates, oui !!!
Le vernisage est prévu le mercredi 3 juin en début d'après-midi. Je sais, ce n'est pas commode, mais il y a des obligations. L'expo reste trois semaines complètes. Moi, je viendrais quelques jours avant le vernissage, histoire de monter l'expo bien sur. Après, je ne sais pas encore si je pourrais rester... J'aurais bien aimé t'y rencontrer, Andrem. Enfin, quoi qu'il arrive, cela me fait bigrement plaisir que tu envisage de faire un petit détour par là...
Posté le 08 mars 2009 à 01:22

andrem 18/07/2009 23:30

date?
Juin, c'est au moins trente journées de vingt-quatre heures. Alors comment savoir si en allant à Revel je fais ou non le détour par Gaillac, premièrement pour y boire son fameux vin blanc, secondement pour admirer en vrai lèvres et photos, lignes d'arbres et voûtes ancestrales, tirages attirants et langues de bois bavardes et indiscrètes.Mais venir avant la fête ou débarquer après la bataille sont de vaines avanies.Alors une date, merci, entre le 6 juin et le 12 juin. Ensuite, m'étant taillé, je serai tailleur, et si je ne puis boire du petit lait d'expo, je boirai du vin de là, de l'eau delà.