Une interview

Publié le par Lartemizia

Pendant l'installation de mon expo, un ami de David qui travaille pour une radio locale était venu m'interviewer. Exercice qui m'était jusqu'alors étranger, je crois ne m'en être pas trop mal sorti grâce à l'interviewer. Vous savez, cette manière de mettre les gens à l'aise...
Bref, hier, il m'a envoyé ce qu'il avait gardé. J'y ai ajouté un diaporama et voici donc une petite vidéo...

Publié dans Mon travail artistique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alfred 07/07/2009 12:20

Un peu de géographie: tu prends une carte, tu la déplies entièrement sur ta table à (repasser) (manger) (langer) dessins, et tu mesures.Ne serait-ce point que le Château de Foucaud est à mi-chemin d'oiseau entre ton trou perdu des vallées inaccessibles sinon par virages de fous, et ta rivière d'enfance en France? Entre la route de Montmoreau et le Haut-Hérault?Et que, au fond, les photos auraient pu trouver leur panorama du côté de Sommières comme du côté de Villebois-L., même si elles ont conservé un petit air de cocagne du Nord.J'ai déjeuné il y a peu dans l'auberge de Saint-André de Valborgne. Je m'y sentais au bout du monde, au bout de moi. J'y serais resté plus longtemps à me perdre, si l'épée dans les reins des obligations amicales ne m'avait obligé à repartir rejoindre les asphaltes rectilignes.Et dans quelques jours, je m'en vais aller faire mon voyage familial annuel, entre Duras et Angoulême, faire la tournée des survivants et des nouvelles générations pour qui le survivant c'est moi. Ribérac, Mareuil, Bourdeilles, Jarnac, Aubeterre, Mussidan, Saint-Laurent des Hommes, Sainte-Foy La Grande, Bergerac, Miramont-de-Guyenne, et plutôt que des noms de bourgs, des noms de rivières et de fleuves: Charente, Belle, Tude, Dropt, Dronne, Isle, et les deux glorieux, Dordogne et Garonne, et l'estuaire natal, l'utérus fondateur, Gironde, comme son nom l'indique.Au monsieur qui te posait des questions, tu as répondu tout ce que j'avais imaginé sur ton travail. Alors que dire de plus, sinon réécouter.

Lartemizia 10/07/2009 14:09


J'aime bien ta géographie Alfred. La charentaise, qui me manque un peu. La Haut-Héraultaise, (même si je suis dans le département du Gard c'est bien l'Hérault qui roule les pierres à mes pieds).
Les routes y sont tortueuses, et le vol d'oiseau fait encore plus rêver ici qu'ailleurs. Et tu es passé à un jet de pierre de chez moi. St-André de Valborgne, c'est la vallée d'à coté, enfin
presque.
J'ai compris maintenant que tu resterais pour moi une ombre faites de mots qui jamais ne s'incarneront. Alors, je ne regrette même pas que tu sois passé si près sans passer me voir...
Ici, c'est un bout du monde, y sommes-nous au bout de nous ou tout simplement nous?
Pour conclure, oui, tu peux réécouter et j'aime bien l'idée que tu ais imaginé ce que j'y dis...