Le printemps arrive

Publié le par Lartemizia

Comme il se doit, chaque printemps, lorsque le risque de gelée est derrière nous, je sors mes plantes de la véranda pour leur rendre un peu d'air. Je commence par le Yucca, chaque année un peu plus difficile à transporter tellement il prend d'ampleur, puis les autres, beaucoup plus légères. Je leur fais un petit nettoyage, enlevant les feuilles qui n'ont pas bien supporté l'hivernage et je leur donne un peu à boire. Mon gros arrosoir de 10 litres est resté dehors, il y a quelques feuilles mortes qui traînent au fond. Mon attention n'est donc pas interpellée par une forme brune qui dépasse du bec. Lorsque soudain, l'arrosoir à quelques centimètres de mes yeux, je réalise qu'en fait, il s'agit de ça.

IMG_2635_copieb

Je pose l'arrosoir avec délicatesse alors que jusqu'ici je le manipulais avec vigueur et cours chercher l'appareil pour immortaliser la scène. J'adore ce genre de surprise.

Rapidement, je m'aperçois que le visiteur n'est pas seul
IMG_2636_copieb

Ils étaient deux à avoir coloniser le conduit pour se protéger du soleil. J'ai vérifié, il n'y en avait pas d'autres.
Je mitraille donc, trop heureuse de ce hasard
IMG_2638_copieb

IMG_2642_copieb

IMG_2650_2b

IMG_2661_copieb

Je ne raconte pas le mal que j'ai eu à sortir de deuxième sans le blesser, il voulait absolument retourner au frais. Je suis allée les déposer dans le jardin du voisin. Comme il n'est pas très sympa, je lui refile les bébés. Mais chut, ne lui dites pas ...

Au risque de faire des envieux du coté des nordistes urbanisés, j'ai eu la chance avant hier, d'aller visiter un ami qui habite juste en face de la mer. Non, ce n'est pas pour ça que je vais le voir, mais j'avoue que j'en profite bien à chaque fois. C'est beau la montagne, mais ça fait du bien la mer...
Premiers soleils, presque estival, je me suis posée sur le sable avec une flemme insondable. J'étais à rêvasser depuis un long moment, écoutant le doux bruit du ressac à me dire qu'il faudrait quand même que je me bouge. Et je me suis retournée sur ma serviette...
Il fallait bien faire chauffer l'autre coté...

J'ai rouvert les yeux, et la vue de ça, m'a enfin décidé à sortir de ma douce torpeur pour attraper mon appareil. On ne se refait pas.

IMG_2670_copie

CRW_2682_JFR_copie

CRW_2685_JFR_copie

Une fois sur ma lancée, j'ai parcouru le bord de l'eau, à l'affût du détail.

CRW_2728_JFR_copie

CRW_2729_JFR_copieb

CRW_2730_JFR_copieb

CRW_2748_JFR_copieb

CRW_2760_JFR_copieb

CRW_2761_JFR_copieb

CRW_2763_JFR_copie2b

CRW_2770_JFR_copieb

CRW_2774_JFR_copieb

CRW_2777_JFR3_copieb

CRW_2794_JFR_copieb

CRW_2830_JFR2_copieb

CRW_2831_JFR2_copieb

CRW_2833_JFR_copieb

Malgré les apparences, je suis toujours à fond sur mon expo. Elle avance bien, même si je n'ai rien de nouveau à montrer. Je suis surtout sur ma vidéo pour laquelle il m'arrive de faire des nuits blanches.
L'ami dont je vous parlais plus haut, celui qui habite en bord de mer, est en train de me faire une bande son aux petits oignons. Vous voyez que je n'y vais pas que pour la mer !!!

Et David, qui n'a pas toujours le rôle le plus agréable, m'aide énormément pour tout ce qui est des tracasseries administratives. Il est devenu Président de l'Association Alixire, que j'ai créé pour pouvoir être payé. A ce propos, si vous voulez adhérer, il ne vous en coûtera que 5€. Ce n'est pas le bonheur de soutenir le travail d'une artiste???

Publié dans Photographies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article